Toiture en bois : traitement contre les insectes xylophages

La charpente est un élément essentiel de notre maison. Cette structure en bois soutient la toiture et protège notre habitation des intempéries tout en améliorant son isolation. Le bois de la charpente est malheureusement très apprécié des insectes xylophages et des champignons lignivores.
Les larves se nourrissent du bois en creusant des trous et en causant d’énormes dégâts sur la structure de la charpente. Les plus connus sont la mérule pleureuse, les vrillettes du bois, les termites et les capricornes. Si aucun produit n’est appliqué, tous les éléments en bois des maisons finissent par être fragilisés : plancher, meubles, menuiseries… Comment prévenir et se débarrasser de ces insectes nuisibles pour votre charpente ?
Dans cet article, nous vous expliquons différentes façons d’effectuer un traitement du bois contre les insectes. Cela passe par l’identification du problème, l’établissement d’un diagnostic précis puis l’application d’un produit dans un but préventif ou curatif.

Identifier les attaques d’insectes xylophages et de champignons

Les dégâts occasionnés par les champignons lignivores ou les insectes xylophages sont plus ou moins visibles d’une espèce à l’autre. Si certains insectes ou champignons sont facilement décelables visuellement, d’autres ne montrent leur présence qu’après avoir détruit une bonne partie de la charpente.
Si vous avez un doute, le mieux est de faire appel à une entreprise pour l’établissement d’un diagnostic fiable.

La mérule pleureuse

La mérule est un champignon qui se nourrit du bois des poutres et des charpentes. La plus connue d’entre elles, la mérule pleureuse, se manifeste visuellement par la présence de filaments humides blancs et bruns. La mérule ne devient visible pour produire ses spores qu’après avoir détruit une grande partie des boiseries et de la charpente.
Ces champignons se développent dans les maisons anciennes avec un taux d’humidité élevé. Les fuites d’eau, le bois exposé à l’humidité et les charpentes mal isolées peuvent être à l’origine du développement de la mérule.

Le capricorne des maisons

Les capricornes sont des insectes xylophages particulièrement friands de bois résineux. Les insectes adultes ailés de couleur brune pondent leurs oeufs à la surface du bois. Les larves connaissent un développement très long (jusqu’à 10 ans), période durant laquelle elles mangent le bois des charpentes en y creusant des galeries.
Les trous dans la charpente et les débris de bois trahissent leur présence. Devenus adultes, les capricornes sortent du bois en creusant des trous à sa surface. Ces insectes s’envolent pour se reproduire et occasionner d’autres attaques de charpente dans le voisinage.

La vrillette

Cet insecte est un coléoptère dont la taille ne dépasse pas 10 mm, mais ses larves sont redoutables pour le bois. Elles creusent des galeries et mangent tous types de bois, qu’il soit issu d’une espèce résineuse ou feuillue.
Les vrillettes sont surtout présentes dans les régions humides de l’ouest de la France.

Le lyctus

Le lyctus est l’un des insectes xylophages qui engendrent le plus de dégâts. Ses attaques sont surtout ciblées sur le bois provenant d’arbres feuillus. Les larves vivent environ un an à l’intérieur du bois dans lequel elles creusent des galeries profondes.
Les conséquences de ces attaques sont dramatiques pour les charpentes, les menuiseries et tous les éléments en bois que l’on peut trouver dans une maison.

Le termite

Les termites sont des insectes sociaux d’aspect blanchâtre de plus en plus répandus en France. Ils dégradent les charpentes et les structures en bois d’une manière très rapide. Difficiles à apercevoir, ces insectes se nourrissent de cellulose.
Ils finissent par former d’immenses galeries en laissant derrière eux des sciures et des petites déjections noires. Les termites fragilisent l’ensemble d’une construction si aucune mesure n’est prise pour les éradiquer.

Appliquer un traitement préventif contre les insectes xylophages

Ce traitement est appliqué sur la charpente de votre maison au moment de sa construction. Le principe est de traiter intégralement le bois avec un insecticide. Cela constitue une protection efficace contre les insectes xylophages sur une dizaine d’années.
Une fois cette période écoulée, le traitement perd de son efficacité, il est alors vivement conseillé de faire appliquer un nouveau traitement insecticide. Pour être sûr d’utiliser les bons produits et de réussir le traitement préventif, le mieux est de demander à un professionnel d’intervenir.
Pour éviter le développement de la mérule sous votre toit, le plus important est d’empêcher toute infiltration d’eau au niveau de votre charpente. Cela dépend essentiellement de l’état de votre toiture et de votre isolation.

Le traitement curatif du bois contre les insectes xylophages

En inspectant votre charpente, vous remarquez des trous, de la sciure et des vermoulures ? Votre bois est infesté d’insectes xylophages qu’il faut éliminer sans attendre.
Il est temps d’appliquer un traitement curatif pour éviter que charpente et la structure même de votre maison ne soient endommagées. Ce traitement curatif peut se faire en pulvérisant un insecticide sur le bois peu touché par les attaques.
Le reste de la charpente peut être traité par injection d’insecticide avec un pistolet. L’entreprise intervenante réalise des forages pour faciliter l’injection des produits en profondeur.
La mérule, quant à elle, peut être éradiquée par injection de produits fongicides.

Vous comprenez désormais l’importance du traitement de votre charpente contre les insectes xylophages. L’état de vos boiseries est à prendre au sérieux : les conséquences d’une charpente fragilisée sur votre habitation et votre propre santé peuvent être graves.
Faites toujours appel à des professionnels pour effectuer ce type de traitement. Vous aurez ainsi la garantie d’un travail efficace sur le long terme.

Rénover sa toiture