Pourquoi choisir la ouate de cellulose pour l’isolation des combles ?

Laine de verre, de roche, de mouton, il existe de nombreux matériaux pour l’isolation thermique et phonique des combles. Pourquoi choisir la ouate de cellulose pour l’isolation des combles dans le cadre de travaux de rénovation plutôt qu’un autre isolant ?
Matériau écologique, la ouate de cellulose convient à tout type de construction et de bâtiment. Capable d’isoler efficacement le sol, le plafond et le mur de votre habitat, elle se décline sous forme de panneaux ou de flocons. Traitée au sel de bore, la ouate de cellulose soufflée offre une bonne résistance contre l’humidité. Est-ce le meilleur isolant ? Quelle épaisseur choisir pour isoler des murs ? Quelle technique employer pour sa mise en place dans votre maison ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

La ouate de cellulose pour l’isolation d’un comble perdu

La ouate de cellulose est un isolant écologique et économique fin fabriqué à partir de papiers et journaux recyclés. Le papier est d’abord broyé avant d’être défibré en flocons. Il reçoit différents types de traitements qui améliorent son pouvoir isolant. Il peut s’agir de sel de bore, par exemple. L’ouate de cellulose est commercialisée en vrac ou sous forme de panneaux souples. Cet isolant pour comble perdu présente de nombreux avantages :

  • résistance à l’humidité et aux moisissures ;
  • résistance aux insectes et aux rongeurs ;
  • résistance au feu ;
  • très bon rapport qualité/prix.

Perméable à la vapeur d’eau, elle peut se tasser avec le temps en cas d’humidité prolongée. N’hésitez pas à installer un pare-vapeur.Ce matériau convient pour isoler :

  • un comble perdu ;
  • un mur intérieur ou une cloison ;
  • un rampant ;
  • une toiture.

Ouate de cellulose pour isolation des combles : quelle épaisseur choisir ?

L’isolation thermique avec de la ouate de cellulose se fait par l’intérieur ou par l’extérieur. En fonction de la technique employée, le choix de l’épaisseur diffère.
L’épaisseur détermine la résistance thermique, et donc le pouvoir isolant. Voici quelques repères pour choisir la bonne épaisseur en fonction du confort thermique souhaité :

  • Pour isoler des combles perdus, optez pour une ouate de cellulose d’une épaisseur minimale de 27 cm.
  • Plus l’épaisseur est importante, plus le pouvoir isolant est élevé. Vous pouvez monter jusqu’à 39 cm.

La ouate de cellulose : le meilleur isolant ?

L’ouate de cellulose offre une bonne isolation thermique et phonique dans la maison. Est-il le meilleur isolant pour des travaux de rénovation énergétique ? Environ 75 % des Français utilisent les laines minérales, laine de verre et laine de roche, pour isoler leur habitat. Performante, la laine de verre soufflée fait partie des matériaux les plus économiques. Néanmoins, la ouate de cellulose gagne du terrain dans le cadre des travaux d’écoconstruction. Elle est légèrement plus inflammable que d’autres isolants. Elle convient pour un bâtiment neuf ou ancien. En été, le confort est garanti, que les combles disposent d’un sol en bois ou en béton. En hiver, les performances sont également au rendez-vous. La ouate de cellulose fait donc partie des meilleurs matériaux isolants pour l’isolation de combles. La laine de bois offre des résultats comparables, mais à un prix beaucoup plus élevé.

L’isolation par soufflage avec la ouate de cellulose

L’isolation des combles par soufflage est une technique fréquemment employée. Elle consiste à projeter des produits isolants dans les murs creux et le plafond. Très économique, sa mise en oeuvre est facilitée par une machine à souffler. C’est l’idéal pour obtenir une répartition homogène des fibres isolantes.
L’isolation par soufflage implique de choisir un produit sous forme de flocons. La fibre isolante soufflée s’insère dans les petits interstices du plafond et de la toiture pour améliorer le confort thermique du bâtiment.
L’application de l’ouate de cellulose soufflée peut se faire de 3 manières différentes :

  • projection à sec sur une surface horizontale comme le sol, à faible densité ;
  • insufflation à sec à moyenne densité pour les combles, mur, ossatures en bois ou parpaings en bois ;
  • projection humide, pour une densité légèrement inférieure à la technique d’insufflation.

Ouate de cellulose : quel prix ?

Sans compter la mise en oeuvre, le prix d’un mètre carré d’ouate de cellulose est compris entre 10 et 15 euros. Elle est vendue en vrac dans des sacs contenant 10 à 15 kg. Pour une pose à l’aide de la technique de soufflage, le prix au mètre carré est estimé à 23 euros hors taxes. Pour faire baisser le prix, vous pouvez demander des aides financières. Les conditions pour y avoir droit sont les suivantes :

  • respecter la résistance thermique minimale ;
  • faire appel à un professionnel pour la réalisation des travaux.

Vous envisagez des travaux de rénovation et d’isolation de la toiture pour votre maison ? Dénichez le prestataire qu’il vous faut sur base d’avis vérifiés. Trouvez le professionnel adapté sur notre site. Consultez les nombreux avis des autres internautes et laissez-vous guider. Demandez un devis en quelques clics.

Rénover sa toiture