Toitures végétalisées : découvrez leur potentiel

La toiture végétalisée extensive vous intéresse ? Ce type de toit à végétaux est une alternative aux couvertures classiques en tuiles, bois ou au bac acier. La structure de la toiture végétalisée se compose de 4 couches. La végétalisation d’un toit n’est possible que sur les toitures de maison et bâtiment à faible pente.
La toiture végétalisée se développe en Europe depuis les années 70. Sans entretien, elle améliore les bâtiments et protège l’environnement. Mais la toiture végétalisée favorise-t-elle vraiment la biodiversité ? L’amélioration de la performance thermique du toit est-elle une réalité ? Si vous voulez en apprendre plus sur la toiture végétalisée, lisez notre article !

Les avantages des toits avec végétalisation

Le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) souligne que la toiture végétalisée est un développement durable. Les avantages des toitures végétalisées sont :

  • isolation thermique du bâtiment meilleure que les toits en tuiles et ardoises ;
  • système d’isolation phonique performant (12 cm de substrat réduit de 40 dB les bruits aériens) ;
  • couverture en végétaux durable et stable ;
  • soutien de la biodiversité par les toitures en ville ;
  • meilleure gestion des eaux de pluie par drainage ;
  • réduction de la pollution en ville (absorption des particules fines et gaz polluants) ;
  • réduction de l’effet de serre (captation du CO2).

La toiture végétalisée est compatible avec une structure porteuse en béton, une charpente bois et une tôle d’acier nervuré (TAN).

La composition des toitures avec plantes

La toiture végétalisée extensive n’est pas un jardin suspendu. La composition de l’installation végétale requiert un savoir-faire technique développé. Quatre couches composent les toitures végétalisées :

  • le voligeage, c’est le support de la toiture et du végétal.
  • l’étanchéité est assurée par un revêtement résistant aux déchirures, UV, intempéries et stockage de l’eau.
  • le substrat ;
  • les plantes, notamment le sedum, végétal très répandu.

Le système de voligeage pour toiture végétalisée

Contrairement aux types de toits classiques, la toiture végétalisée suppose la construction d’un support de toiture végétale plat.
Sur un toit végétal, les voliges remplacent les liteaux de charpente. Ces planches plates se fixent sur les chevrons de la charpente (maison ou bâtiment). Les voliges ont une épaisseur minimum de 22 mm pour supporter le poids du substrat.
La mise en oeuvre professionnelle prévoit des espaces de dilatation entre les voliges.

Étanchéité du toit végétalisé : quelle mise en oeuvre ?

Une membrane d’étanchéité recouvre les voliges de la toiture végétalisée. Sa construction doit faire l’objet d’un soin particulier. Aucun élément saillant ne doit dépasser (tête de clou, de vis, grosse écharde, etc.).
Différents types de matériaux de construction existent (SPS, APP, TPO, FPO PVC-P). Lecaoutchouc EDPM spécial toit et terrasses a de nombreux avantages. Il résiste aux températures extrêmes, aux déchirures, à la stagnation longue des eaux de pluie.

Végétalisation de toit : substrat pour culture sans terre

La terre de culture naturelle est lourde et ne favorise pas le drainage de l’eau. Un substrat, mélange de compost, terre, écorces et agrégats de pierres, la remplacent. Son épaisseur (entre 10 et 15 cm) dépend du choix de végétation, de plantes et du type de culture.
Le substrat de la toiture végétalisée ne doit pas trop peser sur le toit végétal après la pluie. Il doit cependant permettre à la végétation de se fixer et assurer un bon drainage de l’eau de pluie.

Les végétaux pour toiture végétale

Le sedum est le végétal pour toiture végétalisée le plus courant. C’est une végétation robuste, de petite taille, à prix réduit et qui pousse en pente. C’est une végétalisation de toit résistante à la chaleur, à la sécheresse, au gel.
Le sedum appartient à la famille des plantes couvre-sol. L’avantage de cette végétalisation est d’empêcher la pousse des mauvaises plantes et de réduire l’entretien et l’arrosage. Le sedum se vend aussi sous forme de tapis ou rouleau dont les racines forment un système.

Les 2 autres types de toiture végétale

Nous avons présenté la toiture végétalisée extensive, très répandue en France. La toiture jardin en terrasse est l’autre type. Elle se décline en 2 types de toits végétaux. Il s’agit de la végétalisation semi-intensive et de la végétalisation intensive.
La structure porteuse est le béton, essentiellement en toit-terrasse. Le poids du système de végétalisation intensive et de végétalisation semi-intensive est de 200 à 2000 kg/m2. L’épaisseur du substrat varie de 12 à 30 cm.
Le prix de ces toitures végétalisées est élevé, et l’entretien important (besoin d’arrosage).

Les trucs à savoir sur la toiture végétalisée

La toiture végétalisée dure plus longtemps que toute autre couverture de maison.
Le prix au m2 d’une toiture végétalisée est en moyenne de 50 €/m2. Mais chaque maison est différente, demandez plusieurs devis !
L’installation d’une toiture végétalisée donne lieu à des aides de certaines régions. En France, le CSTB estime à 200 000 m2 par an l’installation de toitures végétalisées.
Si la toiture végétale permet de retenir les eaux de pluie, la loi Grenelle 2 l’autorise même quand le PLU l’interdit. La toiture végétalisée est une réponse aux exigences HQE. N’hésitez pas à contacter nos spécialistes !

Rénover sa toiture