Quel matériau choisir pour une charpente ?

Une charpente peut être réalisée en bois, en métal ou en béton. Pour choisir le matériau d’une charpente, il convient de prendre en compte les caractéristiques de chacun, ainsi que leurs points forts et leurs points faibles. Cela peut être en lien avec le prix, l’aspect esthétique, la résistance, la facilité d’assemblage ou encore l’entretien et l’isolation. Découvrez les particularités de chaque matériau pour charpente.

La charpente en bois

Le bois est le matériau le plus utilisé pour la construction d’une charpente. S’il s’adapte à tous les types de charpentes et présente de nombreux avantages, il convient toutefois de prendre en compte ses points faibles.

Les caractéristiques de la charpente en bois

Pour soutenir la toiture d’une maison, le bois est un matériau très prisé. Il s’adapte à chaque type de charpente, qu’elle soit traditionnelle, à toit plat ou à fermettes. La construction d’ossature de toiture de maison peut se faire dans un bois massif, mais également avec du lamellé collé, qui est un assemblage de lamelles en bois collées entre elles.
Le choix du bois comme matériau de construction de charpente n’est toutefois pas suffisant. Il convient ensuite de sélectionner une essence de bois compatible avec votre projet. Chaque essence aura une résistance, une couleur et un prix différents, et elle ne pourra pas être utilisée pour toutes les pièces de la charpente. Les chevrons seront par exemple réalisés dans du bois de châtaignier ou de sapin, pendant que les grosses pièces seront construites en pin, chêne ou peuplier.

Avantages et inconvénients de la charpente en bois

Le bois fait partie des matériaux parfaits pour supporter une toiture de maison ou de bâtiment. Le bois présente également d’autres avantages, qui font de lui un matériau très sollicité :

  • très bonne isolation thermique et phonique ;
  • disponible en kit ou sur-mesure ;
  • facile à mettre en oeuvre ;
  • esthétique.

La charpente traditionnelle est souvent choisie pour un projet de construction ou de rénovation de charpentes de maison ou de combles, car les poutres visibles donnent beaucoup de charme.
Il convient cependant d’entretenir et traiter le bois pour une toiture résistante dans la durée, car les champignons, insectes et autres parasites attaquent facilement ce type de matériaux.
Le bois est également fragile face au feu, et un traitement ignifugeant peut être une mesure efficace avant de commencer les travaux de toiture de votre maison ou d’un bâtiment.

La charpente métallique

La charpente métallique était jusqu’alors très prisée des bâtiments industriels et agricoles, mais elle connaît un véritable essor chez les particuliers, qui apprécient le style moderne et épuré de l’acier.

Caractéristiques de la charpente en métal

La charpente métallique est réalisée avec de l’acier laminé, mais la structure peut également être associée à du bois pour faire des poutres préfabriquées mixtes. La charpente en métal est essentiellement utilisée pour les charpentes à toit plat ou à pente.
Les poutres métalliques légères et très solides permettent la construction de structure de toit de très grande envergure, ce qui en fait un choix de qualité pour toute construction professionnelle.
Plus souvent utilisée pour une nouvelle construction, la charpente en acier s’adapte aussi très bien à la rénovation.

Les points forts et points faibles de la charpente métallique

L’acier est un matériau pour charpente qui présente de nombreux points forts :

  • très solide ;
  • résistant au feu ;
  • léger et souple ;
  • bonne isolation thermique et acoustique ;
  • disponible en kit ;
  • recyclable.

Si l’aspect esthétique peut faire hésiter certaines personnes, d’autres aiment ce style industriel très tendance dans une maison.
Ce type de charpentes demande des travaux de moindre envergure, et les poutres peuvent être préfabriquées.
Si le prix d’une charpente métallique est moins élevé qu’une charpente en bois, il convient toutefois de faire un traitement anticorrosion et antirouille, et l’assemblage complexe demande l’intervention d’un charpentier.

La charpente en béton

Le béton fait partie des matériaux les moins utilisés pour l’ossature de la couverture d’un toit. Pourtant, le béton fait progressivement ses preuves, aussi bien chez les professionnels que chez les particuliers.

Caractéristiques de la charpente en béton

Le béton est un matériau réalisé avec du ciment. Essentiellement utilisé pour les toitures à toit plat, le béton est classé en 3 catégories, selon les éléments de toiture à réaliser pour la construction d’une charpente :

  • le béton précontraint supporte parfaitement le poids de la structure ;
  • le béton armé est recommandé pour la rénovation ;
  • le béton léger est privilégié pour l’isolation phonique et thermique.

Avantages et inconvénients de la charpente en béton

L’ossature de la couverture d’une toiture en béton fait de plus en plus d’adeptes grâce à son esthétique sobre et naturelle très tendance. Ce matériau présente également de nombreux avantages pour une construction de charpentes :

  • solide et durable ;
  • le coulage de béton permet de réaliser tout type de formes ;
  • bonne isolation phonique et thermique ;
  • aucun traitement spécifique ;
  • bonne résistance au feu ;
  • prix attractif.

La construction de charpentes en béton demande toutefois de gros travaux et l’intervention d’un charpentier spécialisé. Le poids de ce matériau nécessite également d’avoir des murs porteurs assez solides pour supporter la structure.
Enfin, le ciment utilisé pour la construction d’une charpente en béton est moins écologique que le bois ou le métal. 100 % recyclable, ce matériau n’utilise toutefois pas de ressources inépuisables et sa fabrication dégage énormément de CO2.

Vous connaissez désormais chaque spécificité du bois, du métal et du béton. Chaque matériau pour charpente a des caractéristiques qu’il est essentiel de prendre en compte dans votre choix. En cas d’hésitation, demandez conseil auprès d’un charpentier.

Rénover sa toiture