Les différents types de charpente

Il existe différents types de charpentes qui auront chacun des avantages, comme des inconvénients. Charpente traditionnelle, industrielle ou à toit plat, la qualité et la résistance de chacune de ses charpentes dépendront aussi des matériaux utilisés. En bois, en métal ou en béton, les charpentes peuvent aussi être livrées sur mesure ou en kit.

La charpente traditionnelle en bois

La charpente traditionnelle est conçue avec un bois massif qui lui confère beaucoup de charme. Idéale pour aménager des combles, la charpente traditionnelle présente aussi l’avantage de convenir à de nombreux types de construction et toiture.
Cette ossature en bois est très robuste et résistante au feu et demande peu d’entretien.
Les charpentes traditionnelles sont faites sur mesure, et la construction ou la rénovation, plutôt complexes, nécessitent l’intervention d’un charpentier. Le prix d’une telle structure est élevé, mais sa longévité est garantie.
On retrouve généralement la charpente traditionnelle dans les vieux bâtiments, mais elle est également très sollicitée pour les combles d’une maison moderne, car elle permet de dégager de l’espace pour aménager la pièce.

La charpente industrielle ou charpente à fermette

La charpente industrielle est faite avec différentes pièces de bois qu’on appelle fermettes. L’assemblage avec des vis et connecteurs métalliques se fait en usine, ce qui rend son prix bien plus accessible qu’une charpente traditionnelle. Elle est également plus légère, ce qui facilite l’assemblage, mais elle est conçue à des dimensions standards pour s’adapter à un maximum de configurations de maison.
La charpente à fermettes est privilégiée lorsque les combles ne vont pas être exploités, par manque d’espace ou par volonté de ne pas agrandir la surface de la maison. Avec ce type de charpente, l’isolation des combles est facilitée, car elle laisse la place entre le toit et le plafond pour insérer le matériau isolant.

La charpente à toit plat

La charpente à toit plat, comme son nom l’indique, dispose d’une toiture avec une pente de 15 ° maximum. Très utilisée en zone urbaine, la plupart des charpentes à toit plat sont en béton et conçues spécialement pour garantir l’étanchéité et l’évacuation des eaux de pluie de la toiture.
L’intérêt majeur d’une charpente à toit plat est de pouvoir ensuite exploiter et aménager la toiture, avec des végétaux, ou même un espace de détente. Les idées d’aménagement du toit-terrasse sont nombreuses et très à la mode en zone urbaine.

Les différents matériaux des charpentes

Une charpente peut être réalisée en bois, en métal ou en béton. Selon l’utilisation et l’effet recherchés, tous les types de charpentes ne seront pas compatibles avec n’importe quel matériau.

La charpente en bois

Le bois est le matériau le plus répandu pour la construction d’une charpente de maison. À la fois solide, économique et résistant au feu, le bois est également un élément chaleureux dans une décoration d’intérieur.
La charpente traditionnelle aux poutres visibles est ainsi souvent un choix privilégié pour l’aménagement de combles ou pour donner du charme à une maison.
La charpente traditionnelle est souvent conçue en bois massif, tel que le chêne, le sapin ou le pin, tandis que l’essence de bois la plus utilisée en France pour la construction d’une charpente à fermette est l’épicéa.

La charpente métallique

L’assemblage d’une charpente métallique en acier est identique à la charpente en bois, mais la faible épaisseur de l’acier le rend beaucoup plus maniable. La charpente métallique s’adapte parfaitement à la couverture d’une maison ou d’un bâtiment, et donne un style moderne de plus en plus apprécié des particuliers.
Écologique, la structure métallique prend facilement la forme qu’on souhaite et ne demande que très peu d’entretien. Si la charpente métallique ne craint pas les parasites, elle n’a toutefois pas une grande résistance à la chaleur et la structure peut vite s’effondrer en cas d’incendie.

La charpente en béton

La charpente en béton était jusqu’à présent peu répandue en France. Pourtant, cette structure de toiture gagne progressivement la faveur des particuliers et professionnels grâce à ses nombreux avantages. Extrêmement robuste et à la construction facile, la charpente en béton est ultra résistante aux chocs et au feu.
Le béton est 100 % recyclable et ne demande que peu d’entretien. C’est également un excellent matériau d’isolation phonique et thermique. Malgré ces avantages certains, la charpente en béton reste chère, et son esthétique est peu chaleureuse. La structure en béton est la charpente la plus utilisée pour les modèles à toit plat.

La charpente en kit ou sur-mesure

La charpente sur mesure est un choix privilégié lors de la rénovation de bâtiments anciens ou de projet de travaux très personnalisés. Réalisée par un charpentier, elle permet de construire des créations originales.
La charpente en kit, quant à elle, a des dimensions et une forme standards, ce qui lui permet d’avoir un prix peu élevé. Très sollicité pour l’autoconstruction, l’assemblage d’une charpente en kit est parfaitement réalisable par un particulier un peu expérimenté.

Vous connaissez désormais les différents types de charpentes et les matériaux utilisés pour leur construction. Quel que soit votre projet, n’hésitez pas à demander un devis auprès de professionnels. Ils prendront en compte tous les éléments de votre choix pour estimer le prix et la faisabilité de vos travaux.

Rénover sa toiture